Avisé, s'informer pour réussir

site d'informations stratégiques
du réseau des chambres de métiers et de l'artisanat d'Auvergne-Rhône-Alpes

Vous êtes ici

Chocolat : moins d’indépendants

Le secteur de la chocolaterie confiserie compte 3 612 travailleurs indépendants dont 77 % de chefs d’entreprises non-salariés, 18 % de micro-entrepreneurs et 5 % de conjoints collaborateurs. Mais leur nombre est en recul en raison notamment du nombre croissant de SAS/SASU dont les dirigeants relèvent du régime général. On relève également que l’on trouve beaucoup plus de micro-entrepreneurs parmi les chefs d’entreprises dans la fabrication (32 %) que dans le commerce (12 %). Au sein de l’artisanat, la part moyenne est de 39 %.

Les femmes sont bien représentées à la tête des entreprises de fabrication (41 % des indépendants hors conjoints collaborateurs sont des femmes) et de commerce (47 %). Il se trouve ainsi que ces activités sont parmi les plus féminisées du secteur de l’alimentation en détail, mais la féminisation concerne principalement les micro-entrepreneurs, relève-on dans le Tableau de bord 2018 de la chocolaterie-confiserie.

 

Un chiffre d’affaires resté stable

Pour les deux activités de chocolaterie et confiserie, le chiffre d’affaires atteint 6,7 milliards d’euros en 2015. Entre 2014 et 2015, le taux de valeur ajoutée est resté stable dans les deux activités.

Entre 2015 et 2016, l’évolution du nombre d’entreprises de chocolaterie-confiserie (1082Z et 4724Z) a évolué positivement dans les agglomérations de plus de 100 000 habitants. Le nombre d’entreprises de fabrication a aussi fortement progressé dans les communes rurales.

Enfin, la localisation des commerces de pain-pâtisserie et confiserie apparaît à dominante urbaine. On compte en moyenne deux entreprises de fabrication de chocolat et produits de confiserie et six entreprises de commerce de pain, pâtisserie, confiserie pour 100 000 habitants. La densité la plus élevée d’entreprises de fabrication est située dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, suivie de PACA, Bourgogne-Franche-Comté et en Outre-mer.

 

 

Lire aussi : Découvrez et proposez de nouvelles associations de saveurs grâce au foodpairing

 

L’équipe Avisé

 

Sources :

Observatoire prospectif des métiers et des qualifications dans les métiers de l’alimentation

Tableau de bord de la chocolaterie-confiserie

 

Crédit photo : Confédération de la chocolaterie-confiserie