Avisé, s'informer pour réussir

site d'informations stratégiques
du réseau des chambres de métiers et de l'artisanat d'Auvergne-Rhône-Alpes

Vous êtes ici

Chauffage et climatisation : des résultats globalement positifs en 2018

01/04/2019

Uniclima, le syndicat professionnel des industriels du chauffage, de la climatisation et de la ventilation relève pour 2018 des développements globalement positifs, même si certaines catégories d’équipements comme les grands systèmes tertiaires ont connu des difficultés.

« Ces bons résultats sont principalement liés à la bonne tenue des mises en construction de 2017, avec le traditionnel décalage de 6 à 18 mois pour la mise en place de nos équipements » souligne Uniclima. Mais pour autant « ces résultats positifs ne doivent pas occulter une fin d’année plus morose, conséquence directe de la baisse du marché immobilier sur 2018 ».

 

Succès de la condensation et de la biomasse 

Le marché des chaudières gaz et fioul est globalement à la hausse (+ 4,8 %), avec 661 000 pièces vendues dont 544 000 chaudières à condensation (+ 11 %). A l’inverse, les chaudières classiques ont vu leurs ventes chuter de 18 %. La construction neuve d’une part, la rénovation d’autre part notamment sur les premiers mois de l’exercice ont porté les ventes. Mais la tendance s’est inversée en fin d’année sous l’effet conjugué de la suppression du CITE et des annonces des pouvoirs publics contre les chaudières au fioul.

 

 

Quant au marché des chaudières biomasse, il a enregistré une nouvelle progression (+ 2 %), avec 10 900 unités vendues.  Le marché se compose désormais de plus de 60 % de chaudières à chargement automatique (+ 46 %),  qui s’installent majoritairement dans la rénovation. Les chaudières à chargement manuel ont elles régressé de près de 20 % par rapport à 2017.

« 2019 est une année de transition pour les chaudières biomasse avec la mise en place de l’écoconception au 1er janvier 2020 qui verra la disparition sur le marché des chaudières qui ne sont pas au minimum de la classe 5 » souligne Uniclima. « Le coup de pouce chauffage pour tous les ménages et son cumul avec les aides de l’Anah va vraisemblablement booster le marché de la chaudière biomasse ».

De son côté, le marché du radiateur à eau présente un recul d’environ 2 %, seul le segment des sèches-serviettes eau-chaude et mixtes poursuit sur sa progression de 2017 (+ 2,4 %). La baisse déjà constatée en 2018 de la construction de logements collectifs risque de peser sur les résultats de 2019.

Après plusieurs exercices de baisse à deux chiffres, le marché solaire thermique s’inscrit en retrait de - 4 % par rapport à 2017. Il semble toutefois se stabiliser grâce au segment du collectif devenu le principal marché porteur.  Mais pour l’heure, il est difficile de prévoir comment la chaleur renouvelable sera traitée dans la future réglementation environnementale pour les bâtiments neufs, relève encore Uniclima.

 

Les pompes à chaleur surfent sur le succès

Pour leur part, les pompes à chaleur (PAC) air /eau, qui représentent 90 % du marché total surfent sur un nouveau succès avec une progression de 16 % et 96 576 unités vendues. Une croissance constante a été enregistrée tout au long de l’année, le marché de la rénovation a même augmenté plus vite que le marché du neuf même si ce dernier a été soutenu. A noter que la hausse est continue depuis 2012. Quant au segment des chauffe-eau thermodynamiques, il a été encore porté par le marché du neuf (+ 17 %), répondant à la part énergie renouvelable (EnR) dans les programmes neufs.

Pour 2019, la profession s’attend à une belle année mais reste vigilante quant aux mesures et programmes annoncés dans la rénovation.

Les PAC air/air ont connu une croissance de 18 % avec 571 140 unités vendues. Un marché qualifié de « mature » par les industriels mais qui profite du remplacement des machines installées après la canicule de 2003. Une continuité est à prévoir pour 2019, notamment sur la première partie de l’année. Mais ce marché reste très dépendant des effets climatiques.

 

La climatisation tertiaire aussi

Le segment du DRV a connu une nouvelle année record en 2018, avec une progression en volume de + 11 % par rapport à 2017 et 25 921 groupes extérieurs vendus. Cette croissance se constate sur tous les segments de puissance.

Le marché des refroidisseurs de liquide est lui en forte baisse cette année après avoir enregistré une hausse de 5 % en 2017. En 2018, toutes technologies confondues, le recul atteint 16 %.

 

L’équipe Avisé

 

Sources :

uniclima.fr

lemoniteur.fr

batirama.com

 

Crédit photo : Uniclima