Avisé, s'informer pour réussir

site d'informations stratégiques
du réseau des chambres de métiers et de l'artisanat d'Auvergne-Rhône-Alpes

Vous êtes ici

Voitures électriques : 700 millions d’euros pour les batteries

A l’instar de l’Allemagne qui a débloqué 1 milliard d’euros jusqu’en 2022, la France va consacrer 700 millions d’euros sur cinq ans pour le développement de batteries électriques dans l’automobile. Un plan détaillé a été présenté par le président de la République à l’occasion du centenaire de l’Association mondiale des constructeurs automobiles (OICA).

« En tant que président de la France, je ne peux pas être satisfait d’une solution où 100% des batteries de mes voitures électriques sont produites en Asie », a-t-il expliqué, rappelant que le programme se concrétisera par l’ouverture d’usines de fabrication d’accumulateurs dans les deux pays dans le cadre de la création d’un « Airbus des Batteries ».

 

Un plan ambitieux d’ici 2022


Plusieurs mesures ont ainsi été annoncées :

  • le maintien sur plusieurs exercices du bonus gouvernemental de 6 000 euros à l’achat d’une voiture particulière électrique neuve
  • des avantages à l’utilisation des véhicules électriques à mettre en place par les collectivités locales dans le cadre de la loi d’orientation des mobilités (stationnement gratuit, circulation dans les voies réservées d’ordinaire aux bus et taxis, etc.)
  • un assouplissement de la législation afin de favoriser les initiatives des employeurs pour la mobilité électrique (recharge, conversion de flottes, revente aux salariés, etc.)
  • une accélération du développement des véhicules électriques dans le parc des administrations françaises
  • ouverture en mai prochain du site Internet jechangemavoiture.gouv.fr


Le développement de la mobilité électrique passe aussi impérativement par un réseau de recharge efficace et bien réparti sur le territoire. Emmanuel Macron a donc également présenté les pistes que le gouvernement va suivre en ce sens :

  • le maintien du programme Advenir pour bénéficier d’aides financières à l’installation de bornes par le biais des certificats d’économies d’énergie
  • la diffusion d’une carte des stations de recharge ouvertes dans l’espace public
  • l’obligation de prise en compte par les réseaux des exigences en matière d’itinérance et d’interopérabilité
  • un abaissement à 3 mois du délai de réponse maximum des copropriétés aux demandes en installation de bornes formulées par les habitants

 

100 000 bornes d’ici cinq ans

L’objectif réaffirmé du gouvernement est le déploiement de 100 000 bornes électriques d’ici 2022 contre environ 25 000 actuellement. Il s’agira de systématiser l’offre d’installation d’une borne à domicile lors de l’achat d’un véhicule électrique en concession, de simplifier la mise à disposition de points de recharge par les entreprises et de clarifier les règles d’aménagement des parkings souterrains pour le public.

Une campagne de communication sera mise en place courant mai lors du lancement du site gouvernemental d’information sur la voiture électrique.

 

L’équipe Avisé

 

Sources :

francetvinfo.fr

avem.fr

lesechos.fr

 

Crédit photo : Pixabay