Avisé, s'informer pour réussir

site d'informations stratégiques
du réseau des chambres de métiers et de l'artisanat d'Auvergne-Rhône-Alpes

Vous êtes ici

Prothèses capillaires : changement de prise en charge

24/04/2019
Mots-clés: 

Les patientes atteintes de cancer peuvent, depuis le 1er avril, bénéficier du remboursement intégral de certaines prothèses capillaires en fibres synthétiques.

 

Prise en charge à 100 % des perruques de classe 1

Une prise en charge à 100 %  « des perruques de qualité sera permise pour une partie des prothèses capillaires avec un tarif de remboursement qui sera fixé à 350 €, contre 125 € aujourd’hui » a fait savoir le ministère de la Santé à l’AFP.Les femmes touchées par le cancer « auront désormais une perruque de bonne qualité entièrement remboursée, sans aucun reste à charge », s’est félicitée l’association de patientes atteintes de cancer RoseUp sur son site internet. Cette annonce « va au-delà des engagements du Plan Cancer qui était de “doubler le remboursement des perruques” », a précisé l’association, qui plaidait depuis des mois en faveur d’une meilleure prise en charge des prothèses capillaires.Cette mesure concerne les perruques dites de classe 1 faites en fibres synthétiques, dont le prix sera bientôt plafonné à 350 € suite à un avis de projet de fixation de tarifs et de prix limites de vente au public publié vendredi 21 décembre au Journal officiel.

 

Barème de remboursement des prothèses capillaires à compter du 2 avril 2019

Type de prothèse capillaire

Prix de vente limite au public

Montant maximum remboursé par l’Assurance maladie obligatoire

Reste à charge avant assurance complémentaire

Perruque totale avec cheveux synthétiques
+ un accessoire textile*

350 euros TTC

350 euros TTC

aucun

Perruque totale avec un mélange de cheveux synthétiques et naturels (au moins 30%)
+ un accessoire textile*

700 euros TTC

250 euros TTC

Entre 0 et 450 euros selon le prix de la perruque choisie

Perruque partielle
+ un accessoire textile*

125 euros TTC

125 euros TTC

aucun

Accessoires vendus par un professionnel spécialisé :
- textile : turban, foulard, bonnet, … ;
- couronnes capillaires : couronne de cheveux ou tour de tête capillaire ;
- textiles intégrant des fibres capillaires ;
- autres accessoires capillaires : franges à positionner sur le front, mèche à positionner au niveau de la nuque.

40 euros TTC
(pour 3 accessoires)

20 euros TTC

Entre 0 et 20 euros selon les  accessoires choisis. À noter :Si vous ne prenez pas de prothèse capillaire, la prise en charge porte sur un maximum de trois accessoires dont au moins un accessoire textile.

 

(*) : La prise en charge d’une prothèse capillaire totale ou partielle s’accompagne et comprend systématiquement la prise en charge d’un accessoire textile. 

Source: e-cancer.fr

 

250 € remboursés sur les perruques de classe 2

Pour les prothèses capillaires confectionnées avec au moins 30 % de cheveux naturels (dites de classe 2), un prix plafond sera établi à 700 € et les patientes pourront obtenir leur remboursement par l’assurance maladie à hauteur de 250 €.En ce qui concerne les perruques haut de gamme, l’association RoseUp espère que ces prothèses dont le prix atteint « plus de 700 €, qui représentent aujourd’hui une part du marché inférieure à 8 %», seront toujours en partie remboursées, au moins à hauteur de 125 € comme c’est le cas actuellement.

 

Se renseigner avant d’aller en boutique

Tous les types de vendeurs ne permettent pas de bénéficier de la prise en charge de la Sécurité sociale ni du tiers payant (car ils n'ont pas effectué les démarches nécessaires. Mieux vaut donc s'informer avant de se rendre en boutique.  Car pour bénéficier de la prise en charge par la Sécurité sociale, le prothésiste doit être agréé. Tous les prothésistes capillaires ne le sont pas, il faut  bien se renseigner avant. 

Entre 2005 et 2018, l'Institut national du cancer (INCa) avait établi une charte des obligations du vendeur de perruques. Son objectif était de garantir un service de qualité aux patients ayant besoin d’acheter une perruque. Aujourd’hui, l’Institut travaille à l’élaboration d’une nouvelle version de la carte des perruquiers, établie en lien avec la Caisse nationale d’assurance maladie (Cnam), qui permettra de répertorier l’ensemble des vendeurs conventionnés. 

En attendant, vous pouvez utiliser les ressources mis à disposition par l'Assurance maladie et son annuaire des professionnels de santé. Vous pourrez retrouver les prothésistes capillaires dans la catégorie "Fournisseur de matériel médical et paramédical".

 

L’équipe Avisé

 

Sources :

sante.lefigaro.fr

http://www.leparisien.fr

e-cancer.fr

malakoffmederic.com

 

Crédit photo : Pixabay