Avisé, s'informer pour réussir

site d'informations stratégiques
du réseau des chambres de métiers et de l'artisanat d'Auvergne-Rhône-Alpes

Vous êtes ici

Un label-éco responsable pour les fleuristes

04/04/2019

Le label "Fleuriste éco-responsable" est piloté par Clayrton's, fabricant français d’emballage floral, soutenu par la Fédération nationale des fleuristes de France (FNFF) et l'Ademe. Il a été élaboré suite à des échanges et des rencontres avec des groupes de fleuristes.

Ce label a pour objectif de valoriser les bonnes pratiques des artisans fleuristes dans six domaines :

  • la qualité du fleuriste,
  • les achats responsables,
  • la consommation d'énergie et d'eau,
  • la gestion des déchets,
  • la responsabilité sociétale de la boutique.

 

Il s’adresse aux fleuristes soucieux d’exercer leur activité dans le respect de l’environnement et du bien-être des hommes. Le but est que les fleuristes affichent un bilan écologique et social positif derrière le bouquet que le consommateur achète en boutique.

 

Comment l’obtenir ? 

Le référentiel a pour objectif de valoriser les boutiques de fleurs respectant des critères de qualités environnementales, sociales et sociétales.

  • La première chose à réaliser est de télécharger l’auto-diagnostic pour expliquer vos motivations. Une fois complété, renvoyez-le à : label@clayrtons.com
  • Vous recevez le cahier des charges. Répondez et préparez votre dossier justificatif.
  • Si votre dossier est admis, un audit sera effectué par l’organisme indépendant Ocacia qui se rendra dans votre boutique (délai de 1 à 3 mois).

L’obtention du label est valable pour une durée de 3 ans (de date à date). Toutefois, au cours de ces 3 ans, 10 % des fleuristes labellisés participeront à un audit inopiné afin de vérifier la bonne tenue de leurs engagements. L’attribution du label est précédée d’un audit de contrôle professionnel et indépendant. Il est réalisé par l’organisme Ocacia afin de vérifier la conformité des déclarations. Le coût de l’audit est de 400 €, il est à la charge de la boutique.

Afin de toujours plus valoriser et récompenser la démarche éco-responsable du fleuriste, le label est construit sur un mode évolutif.
La labellisation développée permet ainsi d’évaluer le degré d’intégration des principes du développement durable. Ce principe laisse la place à une marge de progrès dans le temps.
Chaque critère donne lieu à l’attribution de points. Le total des engagements représente 110 points. La labellisation n’est pas obtenue si le total n’atteint pas au minimum 50 points.

 

 

L’équipe Avisé

 

Source : clayrtons.com

 

Crédit photo: Clayrton’s